Bandeau

De 1974 à aujourd'hui : un parcours jalonné de succès

1974

Claude Marchand fonde Les Excavations Marchand & fils (EMF). L'entreprise située à Victoriaville profite du boom immobilier et obtient de nombreux contrats auprès d'entrepreneurs en construction domiciliaire.

1976

Étant à l'étroit dans ses locaux, EMF s'installe dans un nouveau garage au 345, rue Cartier.

1982

Année charnière pour l'entreprise. Elle obtient un contrat de réfection d'un tronçon du rang 6, de Saint-Rosaire à Defoy.

1985

On agrandit. De nouveaux bureaux plus spacieux sont nécessaires pour mener à bien les activités.

1986

Claude Marchand vend son commerce à ses fils Jean, Yves et Jacques. L'entreprise est florissante et ne cesse de croître depuis ses débuts.

1988

Les frères Marchand font l'acquisition de Transport Eastern.

1989-1990

Un premier grand pas dans le Grand Nord québécois : terrassement et construction des fondations de l'aéroport Laforge-1 à Baie-James.

1990

EMF entame le terrassement et la construction des fondations de l'aéroport Fontanges à Baie-James.

L'entreprise connaissant une forte croissance, elle doit procéder encore une fois à l'agrandissement de ses bureaux.

1991

EMF décroche un contrat d'importance : la construction de la route 389 (Manic-2).

1991-1992

Les contrats provenant du secteur public affluent. EMF entreprend la construction de routes et de ponts à Témiscaming.

1993

Le Grand Nord québécois est témoin de la construction de la route d'accès au village cri d'Eastmain. EMF a le vent dans les voiles.

1994-1995

D'importants travaux de terrassement, de structure de chaussée et de construction d'un pont sont effectués sur la route 265 à Bernierville (aujourd'hui Saint-Ferdinand).

1995

Jean Marchand devient président de l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec.

1995-1996

On confie à EMF les travaux concernant le traitement et l'interception des eaux usées dans la ville d'Amos.

1996

En partenariat avec Renald Leclerc, EMF fonde Pavage Centre Sud du Québec qui se spécialise dans la fabrication et la pose d'asphalte.

EMF effectue des travaux liés au traitement et à l'interception des eaux usées dans les villes de Chandler, de Pabos et de Pabos-Mills.

1997

L'entreprise réalise la construction d'un centre de traitement des eaux usées à Blainville et à Boisbriand.

Elle construit également un pont et la route 255 à Shipton.

Béton Asbestos voit le jour.

1998-2000

EMF se taille une place dans le milieu industriel en participant à la construction de l'usine Magnola à Asbestos.

2001-2002

EMF participe à la construction d'une usine d'acide téraphtalique à Montréal, pour Interquisa Canada L.P.

2002

L'entreprise fait l'acquisition de la compagnie André Cyrenne inc. et crée la division Bécancour afin d'exploiter le potentiel offert par le parc industriel et portuaire de Bécancour.

2002-2003

EMF participe à la construction d'une usine de polytréméthylène pour PTT Poly Canada.

2003

On procède à la fermeture de Béton Asbestos.

L'entreprise exécute des travaux d'assainissement des eaux usées et de voirie urbaine pour la municipalité de Saint-Georges-de-Windsor.

2004

EMF voit à la préparation du site pour l'usine de cogénération à Bécancour.

2005-2006

L'entreprise exécute des travaux d'assainissement des eaux usées et de voirie urbaine pour la municipalité de Saint-Gilles-de-Lotbinière.

2007

EMF construit une route à Rupert pour le projet Eastmain-1-A-Sarcelle-Rupert.

2007-2009

EMF procède à la construction de digues et de barrages en coentreprise pour le projet Eastmain-1-A-Sarcelle-Rupert.

2008

Plusieurs locaux de l'entreprise s'avèrent insuffisants pour le bon déroulement des activités et l'accroissement du parc d'équipements. On procède à un agrandissement considérable du garage, notamment de l'atelier mécanique, de l'atelier de soudure et de l'entrepôt des pièces.

2009-2011

EMF décroche un contrat d'approvisionnement de béton de ciment pour la centrale hydroélectrique Sarcelle.

2010-2011

L'entreprise exécute des travaux d'excavation pour la centrale hydroélectrique de la Romaine-2.

EMF construit une passerelle au-dessus de la rivière Bulstrode à Victoriaville.

2011

EMF fabrique du béton pour l'entreprise ArcelorMittal à Fermont.

Elle voit à la réfection du mur de soutènement du boulevard Jutras à Victoriaville et à l'aménagement d'une piste cyclable.

2012

Les frères Yves, Jean et Jacques Marchand acquièrent la majorité des actions de contrôle de la firme d'entrepreneurs généraux Blais & Langlois inc. de Matagami.

L'équipe s'étant élargie, l'entreprise procède à un agrandissement des espaces de bureaux.

2013-2015

L’entreprise exécute la relocalisation de la route 112 à Thetford Mines sur 10,3 kilomètres.

EMF fabrique du béton asphaltique pour le barrage de la Romaine-1 de 2014 à 2015.

2014-2017

L’entreprise effectue la fabrication du béton pour l’aménagement hydroélectrique Romaine-3.

2014

Yves Marchand prend sa retraite après s’être dévoué pendant 40 ans pour l’entreprise.

La relève de l’entreprise intègre officiellement la direction de l’entreprise :

  • Hugues, vice-président de EMF
  • Jean-François, vice-président de Blais & Langlois
  • Guillaume, vice-président de Pavage Centre-Sud du Québec

2015

La famille Marchand est fière de recevoir le prix Bâtisseur du Panthéon de la Performance de la Chambre de commerce et d'industrie Bois-Francs / Érable.

2015-2016

EMF étend son expertise jusqu’au Labrador à Churchill Falls pour la fabrication de béton servant à la construction d’un poste électrique.

2016

EMF s’ouvre au marché ontarien avec un projet de concassage à la mine d’or de Detour Lake Mine dans le nord-est de la province.